Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 13:07

« Ce sont les écrivains, les littérateurs et surtout les poètes qui, sans en avoir conscience, ont appelé en quelque sorte les peintres », écrivait André Salmon pour expliquer la naissance du « Montparnasse spectaculaire »  où s’est épanouie une partie des avant-gardes artistiques du XXe siècle. L’exposition qui se tient au musée du Montparnasse fait donc la part belle aux poètes pour retracer cette période mythique. A travers la série des films de Jean-Marie Drot «Les Heures Chaudes de Montparnasse », réalisée au début des années 1960 pour l’ORTF, elle fait renaître les figures de Guillaume apollinaire, Blaise Cendrars, Louis Aragon, Maïakovski, Paul Fort, Léon-Paul Fargue, Antonin Artaud ou Robert Desnos. 

select.jpg  Au détour d’une interview, Aragon –qui fait pourtant partie de la génération ayant rompu avec Montparnasse- raconte sa première rencontre avec Esa Triolet à la Coupole, après laquelle il ne l’a plus quittée. La voix du comédien François Chaumette entonne « les yeux d’Elsa ». Elsa elle-même, âgée et voilée de noir, décrit le poète Maïakovski, « en bronze tout vivant » et à la « tête tellement expressive ». Progressivement se recrée la vaste polyphonie des poètes du Montparnasse.

Les documentaires sont diffusés dans chaque salle, afin que le visiteur entende partout résonner les textes et les témoignages. Dans les vitrines, des photos représentent les artistes et leurs muses. Aux murs, des toiles et des esquisses de Soutine, Chagal, Laurencin ou Zadkine, des bustes de Giacometti ou Modiglini, reflètent l’émulation esthétique de l’époque. Ferdinand Desnos peignait Paul Fort à la Closerie des Lilas  ; Tulli Garbari représentait « les intellectuels à la Rotonde ». Autant d’œuvres grâce auxquelles la ronde artistique de Montparnasse n’est pas tout à fait évanouie.

 

Exposition « Les heures chaudes de Montparnasse », du 15 juin 2007 au 6 janvier 2008, musée du Montparnasse, 21 avenue du Maine, 75 015 Paris. Seuls trois des 14 documentaires de Marie Drot sont exclusivement consacrés aux poètes.  Renseignements sur leurs semaines de diffusion sur http://www.museedumontparnasse.net

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Béatrice Roman-Amat - dans culture
commenter cet article

commentaires